lundi, 19 septembre 2016 00:00

En super forme : la nouvelle Opel Corsa se pose en référence sur le segment des citadines

L’Opel Corsa est une voiture bien installée au hit-parade des meilleures ventes : au travers de quatre générations qui couvrent 32 ans, la Corsa s’est vendue à quasiment 12 millions d’exemplaires dans toute l’Europe. Avec l’Astra, c’est le modèle le plus populaire d’Opel, comptant chaque année pour plus d’un quart des ventes du constructeur au niveau européen.

Disponible en trois et cinq portes, la Corsa est actuellement le numéro quatre du segment des petites voitures en Europe occidentale. En Allemagne et au Royaume-Uni, elle est numéro deux et a toujours une longueur d’avance sur la concurrence. Lorsque la Corsa de cinquième génération quittera les lignes d’assemblage d’Eisenach et de Saragosse, à la fin de cette année, une star va renaître et prolonger le succès du modèle dans le segment des citadines. Elle réunit tous les ingrédients nécessaires pour y parvenir. L’élégante Corsa de cinquième génération propose une ligne moderne et un comportement routier radicalement nouveau, grâce à un châssis revu et une direction optimisée. Elle offre tout le talent technique de l’ingénierie allemande, qu’elle présente sous une ligne au design émotionnel, en y ajoutant une connectivité numérique high-tech et un excellent rapport qualité/prix. Et les performances sont au rendez-vous, grâce à une nouvelle génération de moteurs essence et à des turbodiesels profondément retravaillés qui procurent beaucoup de confort, tout en se montrant performants et sobres. Avec un tarif attrayant démarrant à 11 990 euros pour la 3 portes, la Corsa de cinquième génération peut d’ores et déjà être commandée. 600 euros (finition Edition) la séparent de la version cinq portes plus orientée famille (prix de vente conseillé TTC en France).

« L’Opel Corsa a toujours été très appréciée, en particulier parce qu’elle propose un look sympathique et une utilisation optimale de l’espace dans des dimensions compactes, » analyse Dr. Karl-Thomas Neumann, CEO d’Opel Group GmbH. « Je suis certain que la cinquième génération, avec l’excellent niveau de confort qu’elle atteint, avec ses aides à la conduite et son système multimédia dernier-cri, va permettre à ce modèle de continuer sur la voie du succès. Elle a tout ce qu’il faut pour y parvenir. Je vous assure que notre nouvelle Corsa dispose d’un comportement radicalement nouveau qui va surprendre tous ceux qui en prendront le volant. ».

Précision absolue : châssis et direction nouveaux pour un comportement au top

Le châssis ne reprend pas un seul élément du modèle actuel. La stabilité en ligne droite et en virage profitent de l’abaissement du centre de gravité de 5 millimètres, d’un berceau avant rigidifié, d’une nouvelle géométrie de suspension avant avec un nouveau porte-fusée. De nouvelles lois d’amortissement permettent de plus à la Corsa de cinquième génération d’offrir un meilleur filtrage des déformations du revêtement – nids de poule ou dos d’âne, par exemple – apportant un confort exemplaire dans une petite voiture. L’adoption d’une nouvelle architecture électrique pour la cinquième génération de Corsa a permis d’atteindre un niveau plus évolué d’interaction entre les différents systèmes. Associée à la nouvelle géométrie de direction et à la nouvelle calibration du logiciel de direction, cette architecture plus performante profite au nouveau système de direction assistée électrique asservie à la vitesse : elle offre une réponse plus précise et améliore l’agrément et le confort.

Puissance et confort : nouveau trois-cylindres et nouvelle transmission pour une conduite-plaisir

Sous le capot, la grande nouveauté de la nouvelle Corsa est l’apparition du trois-cylindres essence que vient de créer Opel, le 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo 85 kW/115 ch. Tout juste inauguré par l’Opel ADAM, ce moteur ultracompact et ultramoderne entièrement né d’une feuille blanche s’inscrit en référence absolue de la catégorie sur le plan du bruit et des vibrations ; ce 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo, tout aluminium et de très faible encombrement, est doté de série d’un arbre d’équilibrage à géométrie variable contrarotatif, un dispositif unique dans cette catégorie. Il répond naturellement déjà aux normes d’émissions Euro 6. La nouvelle génération ne se distingue pas seulement par son silence et sa discrétion, mais aussi par sa grande nervosité grâce à une courbe de couple bien remplie disponible dès les plus bas régimes. Ainsi, il assure 170 Nm à partir de seulement 1.800 tr/mn.

La gamme de motorisations essence comprend également des moteurs quatre cylindres 1,2 et 1,4 litre. L’offre s’enrichit d’un nouveau moteur 1,4 litre turbo de 74 kW/100 ch avec 200 Nm de couple disponible de 1.850 à 3.500 tr/mn. Ce qui en fait le moteur offrant le plus de couple actuellement proposé sur la gamme Corsa. Ces deux moteurs respectent évidemment la norme Euro 6.

L’offre diesel de la Corsa comprend les moteurs 1.3 CDTI de 55 kW/75 ch et 70 kW/95 ch, sensiblement révisés, plus raffinés et maintenant également conformes à Euro 6. Dès le lancement sera proposée une Corsa diesel particulièrement frugale, dotée du bloc 70 kW/95 ch, d’une boîte manuelle 5 vitesses et d’un système de récupération de l’énergie au freinage. Ainsi, la Corsa trois portes pourra afficher des émissions de CO2 limitées à 85 g/km et une consommation de 3,2 l/100 km en cycle combiné. En Allemagne, cela lui vaut d’être classée en catégorie d’efficacité énergétique A+ (selon la directive CEE n°715/2007).

Mais si la conduite de la nouvelle Corsa se montre aussi enjouée et agréable, elle ne le doit pas uniquement à ses moteurs nouveaux ou profondément revus. L’arrivée de nouvelles boîtes contribue elle aussi à rendre la conduite plus plaisante et à abaisser les consommations. Le 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo est accouplé à une toute nouvelle boîte manuelle à six vitesses, très compacte. Elle se distingue par son excellent rendement grâce aux faibles frictions de ses organes internes, et à une sélection douce et précise. Une nouvelle boîte automatique six vitesses est également disponible dans la nouvelle génération de Corsa, apportant un très grand raffinement de conduite sur le segment des citadines, un confort autrefois réservé aux berlines de catégories supérieures. De plus, sur la Corsa, Opel lance une nouvelle génération de boîte robotisée : l’Easytronic 3.0 qui sera intégrée au tarif accouplée au moteur diesel 95 ch d’ici la fin de l’année pour une production au printemps l’année prochaine. Cette transmission se distingue en cumulant une excellente sobriété et des passages de rapports particulièrement doux par rapport à la génération précédente. L’Easytronic est le moyen idéal pour combiner de manière économique le confort d’une boîte automatique avec le rendement d’une boîte de vitesses manuelle. Moins coûteuse qu’une boîte automatique à convertisseur, elle constitue une belle alternative pour une clientèle attentive aux prix, mais qui ne veut pas pour autant se priver du confort de l’automatisme.

Lu 1874 fois

Automobile

  • 1