vendredi, 03 avril 2015 10:32

10 questions avant l’achat d’un chiot

L’achat d’un chiot, tout comme l’adoption d’un Bouledogue Français déjà adulte doit être mûrement réfléchi et ne doit pas être un acte impulsif. En effet, beaucoup trop de personnes achètent leur chiot par caprice et ne sont pas capables de l’assumer. Du coup, cela entraîne beaucoup d’abandon.

 

Voici donc les 10 questions à se poser avant l’achat d’un chiot :


1. Moyen : Avez-vous les moyens de subvenir à ses besoins ? Pouvez-vous intégrer à votre budget les dépenses de nourriture et de santé nécessaire à son développement ? Il ne suffit pas de lui donner vos restes et d’attendre que sa passe lorsqu’il est malade.

2. Temps : Avez-vous du temps à lui consacrer ? Pour le sortir, jouet avec lui et le câliner ? Un Bouledogue Français n’est pas un meuble destiné à répondre à vos besoins, mais bien un être vivant qui a besoin d’autant d’affection que vous espérez qu’il vous rende.

3. Espace : Avez-vous de l’espace pour l’accueillir ? Un Bouledogue Français a autant besoin de son espace vital que vous. Il a besoin d’un coin au calme où il peut se reposer sans être dérangé par vos passages incessant.

4. Intégration : L’arrivée du Bouledogue Français dans votre foyer est un grand changement pour vous, mais un énorme changement pour lui. Arraché à sa famille et au seul univers qu’il aura connu durant les premiers moment de sa vie il lui faudra un certain temps avant de s’adapter et aura besoin de toute votre attention. De plus, pensez qu’étant donné qu’il est en pleine croissance il doit encore grandir et peut avoir des problèmes de santé sans que cela remette en cause le traitement de l’éleveur. Il est donc nécessaire de bien surveiller sa croissance.

5. Education : Le Bouledogue Français n’arrivera pas chez vous avec ses petits bagages et toute l’éducation du parfait chien d’intérieure. Vous devrez donc prendre le temps de l’éducation, patiemment, afin de lui apprendre les différences entre ses jouets et vos affaires, l’intérieur et l’extérieur, ect…

6. Cohabitation : Si vous avez déjà d’autre animaux à la maison comme d’autres chiens ou chats il est important de s’assurer avant l’achat que la cohabitation est possible, notamment si vous avez déjà un mâle à caractère dominant. Prenez conseil auprès de l’éleveur qui saura vous conseiller selon votre cas. Pensé également, si vous avez un(e) conjoint(e), d’en parler avec lui et de vous assurer de son accord. Un Bouledogue Français ressentira s’il n’est pas désiré par votre partenaire.

7. Enfants : L’enfant et le chien… une responsabilité parentale ! Prenez bien conscience que le Bouledogue Français n’est ni un jouet, ni un meuble. Il ne coule pas de source qu’il doive bien s’entendre avec les enfants, surtout s’il est lui-même très jeune, a un caractère craintif et/ou si votre enfant n’a pas été sensibilisé au respect de l’animal en tant qu’être vivant à part entière, au même titre que lui.Un enfant bouge, saute, court, cri, ect… C’est normal. C’est ainsi qu’un enfant appréhende son environnement. Cependant, c’est aussi ainsi qu’il peut bousculer l’animal et généré du stress chez lui. Chaque chien à une tolérance différente au stress. Celui-ci, selon son caractère réagira différemment selon les circonstances. Il peut ne rien dire, chercher à s’isoler, grogner ou en cas extrême, s’il se sent « bousculer » jusque dans son espace vital, mordre. Attention, cela ne veut pas dire qu’il est méchant ou autre. Un chien adulte éduque ses chiots de cette façon lorsqu’ils sont trop agités. Votre enfant, pour un chien adulte, n’est pas différent d’un chiot qui doit être éduqué.L’enfant doit être éduqué sans complexe aux limites qu’il doit avoir fasse au chien. Il ne doit pas le déranger lorsqu’il mange ou est dans son espace vital. Si le chien s’y réfugie c’est qu’il souhaite être tranquille, respectez-le et apprenez à l’enfant à le respecter.

8. Achat Impulsif : Bien sûr, avec tout ce que nous venons de dire, vous aurez compris que l’achat d’un Bouledogue Français doit se mûrir. Il faut donc éviter l’achat impulsif et encore plus l’achat cadeau d’anniversaire, surtout si le destinataire n’est pas du tout préparé à accueillir ce nouvel animal de compagnie.

9. Se renseigner sur la race : Avoir conscience des attraits physiques et psychologique du Bouledogue Français est indispensable avant tout achat. Il serait dommage de vous rendre compte après coup que le caractère de ses chiens ne vous convient pas.


10. Test Campbell : Testez le futur chiot afin d’identifier son caractère potentiel et l’évolution qu’il est susceptible d’avoir grâce au test de Campbell par exemple. (Ce test est à titre indicatif et ne tien pas compte d’une multitude de paramètre qui influeront sur le comportement future du chien.)

Lu 1938 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Style de vie

  • 1